Background credit-az.com

Comment sont fixés les taux d'intérêt des crédits immobiliers ? 

Plusieurs éléments ont leur rôle à jouer dans la définition des taux d'intérêt immobiliers : certains propres à l'état du marché financier, d'autres à la politique de la banque et d'autres encore aux caractéristiques du prêt et de l'emprunteur. Le niveau du taux d'intérêt peut donc sensiblement varier entre les différents établissements bancaires et en fonction de votre situation.

Les facteurs indépendants de l'établissement bancaire

Tout d'abord, les taux d'intérêt des banques dépendent du taux directeur que fixe la Banque Centrale Européenne. Cette dernière, pour réguler l'activité économique, modifie en effet ce que l'on appelle le taux de refinancement, qui permet aux banques européennes d'emprunter à la BCE ou autres établissements bancaires. Plus ce taux sera élevé, plus celui de votre crédit immobilier sera lui aussi important puisqu'il coûte plus cher à votre banque.

Les taux de placement (comme le taux du Livret A qui est réévalué par l'État par exemple) jouent également un rôle dans la fixation des taux de crédits immobiliers (https://www.boursedescredits.com/guide-taux-credit-immobilier-801.php) : si le taux est bas, le coût est moins important pour la banque et elle peut ainsi proposer des taux d'emprunt moins élevés.

De même, plus l'organisme bancaire dispose de liquidités (autrement dit, plus le montant des dépôts qu'elle détient est élevé), plus il est facile pour elle de mettre de l'argent à disposition et donc de réduire les taux d'emprunt.

La partie du taux d'intérêt fixée par la banque et l'emprunteur

taux crédits

Si les offres diffèrent tant entre les divers établissements, c'est notamment parce que chacun d'entre eux a sa propre politique commerciale. Ainsi le taux d'intérêt d'un crédit immobilier dépend de la marge décidée par la banque. Celle-ci n'est pas fixe : elle fluctue au gré de l'activité économique et de la concurrence.

L'emprunt immobilier en lui-même fait également varier le taux d'intérêt : un prêt de courte durée va de pair avec un taux moins important par exemple. De même, le montant emprunté, l'apport personnel, le type de taux d'intérêt choisi (fixe ou variable) et le montant des mensualités agissent sur le coût global de votre prêt.

Enfin, la situation de l'emprunteur est prise en compte pour fixer le taux d'intérêt puisque les profils dont les situations professionnelle et financière sont stables obtiennent souvent des taux plus avantageux.

fr ch lu ca